Appuis

Merci d’appuyer l’approche #OttawaBilingue! Ensemble, nous construisons une Ville moderne, ouverte sur le monde et fièrement bilingue!

Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC)

Alliance Française d’Ottawa

Association acadienne de la région de la Capitale nationale (AARCN)

Association canadienne des professeurs d’immersion

Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA)

Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary

Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Grande Prairie

Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Wood Buffalo

Association canadienne-française de l’Ontario de Prescott et Russell (ACFO PR)

Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO Ottawa)

Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)

Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick (AEFNB)

Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO)

Association des membres individuels de la FARFO

Association des professeurs retraités de l’Université d’Ottawa

Caisse populaire Trillium

CALACS francophone d’Ottawa

Centre de santé communautaire Carlington

Centre des services communautaires Vanier

Centre de santé communautaire du sud-est d’Ottawa

Centre de ressources communautaires Orléans-Cumberland

Centre de santé communautaire du Centre-ville

Centre des ressources de l’Est d’Ottawa

Centre d’Excellence artistique de l’Ontario

Centre francophone de Vanier

Centre Pauline-Charron

Collège La Cité

Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE)

Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO)

Conseil scolaire catholique MonAvenir

Conseil sur le vieillissement d’Ottawa

Fédération des aînées et aînés francophones du Canada

Fédération étudiante de l’Université d’Ottawa

Fédération des aînés et des retraités francophones de l’Ontario (FARFO)

Fédération des associations de juristes d’expression française de common law (FAJEF)

Fédération des caisses populaires de l’Ontario

Fédération des communautés francophones et acadiennes (FCFA) du Canada

Fédération des conseils d’éducation du Nouveau-Brunswick (FCÉNB)

Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB)

Fédération nationale des conseils scolaires francophone

Filles de la Sagesse

Fondation franco-ontarienne

FrancoQueer

Frères du Sacré-Coeur

Hôpital Montfort

Institut canadien-français d’Ottawa (ICFO)

Maison Marie-Louise

Maplesoft Group

Marcil Lavallée

Montfort Renaissance

Mouvement pour une capitale du Canada officiellement bilingue (MOCOB)

Province du Canada français de la Compagnie de Jésus

Regroupement étudiant de common law en français

Regroupement des gens d’affaire de la Capitale Nationale (RGA)

Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO)

Richelieu International

Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB)

Société d’histoire de l’Outaouais

Société historique francophone de l’Alberta

Société santé en français

Soeurs de la Charité d’Ottawa

Somerset West Community Health Centre

Syndicat des enseignantes et des enseignants du programme francophone de la Colombie-Britannique

Union culturelle des franco-ontariennes (UCFO) Cercle d’Ottawa

Université d’Ottawa

« Ce n’est plus la vielle bataille des anti-francophones ou anti-anglophones.  C’est une approche moderne… Ce groupe nous dit, soyons efficace à propos de ça » – Mathieu Fleury, Conseiller municipal Rideau-Vanier

« Cela donne à la ville en général, une capitale du Groupe des sept (G7), un certain aspect sophistiqué qu’elle est en mesure d’être une capitale du G7 avec une dualité linguistique » – David Luxton, Président du Festival canadien des tulipes

« La capitale d’un pays bilingue doit elle aussi être bilingue, non seulement pour ses citoyennes et citoyens, mais aussi pour tous les francophones et francophiles au pays. » – Johanne Lacombe, présidente du CECCE

« Il est temps que la Ville d’Ottawa reconnaisse sa dualité linguistique et devienne une capitale nationale officiellement bilingue. » – Carol Jolin, président de l’AEFO

« Nous partageons les préoccupations de toutes les organisations francophones quant à l’avenir de la langue française ici à Ottawa et partout au Canada » – Linda Savard, présidente du CEPEO

« Ottawa, à titre de capitale du Canada, exercerait un leadership exceptionnel lors du 150e anniversaire de la Confédération en devenant la première parmi les grandes villes canadiennes à officialiser son statut de bilinguisme. » – Jacques de Courville Nicol, coordonnateur du MOCOB

« Nous désirons que le bilinguisme de la Ville d’Ottawa serve à unir tous les citoyens de notre communauté » – Lucien Bradet, entrepreneur et citoyen d’Ottawa

« Les célébrations du 150e anniversaire du Canada en 2017 constituent une occasion unique d’envoyer un message rassembleur à tous les Canadiens. » – Bertin Beaulieu, ancien président de l’ACFO

« Un positionnement ferme en faveur du bilinguisme officiel démontrerait qu’Ottawa est une ville ouverte et accueillante qui reconnait la contribution de ses communautés fondatrices, qui célèbre sa dualité et sa diversité et qui est une véritable capitale de classe mondiale. » – Alain Dupuis, directeur général du REFO.

« Le bilinguisme officiel aurait des retombées telles une immigration francophone plus importante, un plus grand rapprochement multiculturel et, surtout, une plus grande fierté chez nos élèves, leurs parents et grands-parents. » – Édith Dumont, Directrice de l’éducation au CEPEO

« Ottawa n’est pas une municipalité comme les autres, mais capitale nationale du Canada, un pays officiellement bilingue. » – Denis Vaillancourt, président de l’AFO.

« La démarche vise à assurer la pérennité des services en français à Ottawa pour les générations futures et n’imposera pas un fardeau financier indu à la ville. » – François Baril, président de l’AJEFO

« Le bilinguisme officiel d’Ottawa, tel que proposé par #OttawaBilingue, reflète le tissu social, historique et économique de notre communauté. L’initiative vise à protéger et célébrer cette grande  richesse culturelle sans imposer de nouvelles obligations à la Ville d’Ottawa. » – Bernadette Sarazin, copropriétaire de Brio Stratégies

« À cause de son statut de capitale, la ville d’Ottawa jouit d’un rôle national. C’est le siège du Parlement du Canada, de la Cour suprême du Canada et de nombreuses institutions et ambassades. Il incombe aux autorités de la ville de refléter et de promouvoir la dualité linguistique si chère à l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens. » – Denise Beauchamp, militante pour #OttawaBilingue

« Les aînés sont des ambassadeurs chevronnés pour transmettre à la jeune génération l’idée que la dualité linguistique du Canada est un élément fondamental de leur identité canadienne. Le bilinguisme officiel serait un symbole de fierté que nous pourrions transmettre aux jeunes. » – Élizabeth Allard, présidente de la FARFO